vendredi 17 juillet 2009

QUAND UN 747 JUMBO DEVIENT UN BOMBARDIERS D'EAU...

Les avions de ligne connaissent une deuxième vie. Après avoir transporté près de quatre cents passagers, le Boeing 747, qui était le plus gros avion civil avant l'arrivée de l'Airbus A 380, est parfois reconverti en cargo pour transporter des conteneurs. On peut aussi vider la cabine, supprimer le pont supérieur et installer d'énormes citernes pour le transformer en bombardier d'eau. C'est le choix qu'a fait la société américaine Evergreen, spécialiste de la lutte contre les feux de forêt.

Ils viennent tout juste de présenter un Boeing 747 capable de larguer 80.000 litres de liquide en une ou plusieurs séquences. À comparer avec le Canadair, l'hydravion de la Sécurité civile qui intervient sur les feux dans le Sud de la France ou en Corse, celui-ci emporte, lui, un peu plus de 5.000 litres.

Or, il faut se rassurer... Le Boeing 747 n'a pas vocation de remplacer les avions existants. Il est complémentaire, très efficace pour intervenir, même de nuit, sur les grands feux dans les zones de forêt même urbanisées. Contrairement au Boeing 747, le Canadair peut, en effet, se glisser dans le relief des montagnes particulier pour attaquer les feux au plus près, puis écoper pour remplir ses citernes sur un lac ou sur la mer. Le Boeing 747 anti-feu n'est pas assez maniable pour de telles opérations. Ce jumbo offre, en effet, d'autres atouts, comme celui de pouvoir larguer un dispersant en mer en cas de marée noire. À demi-mot, on évoque aussi sa possibilité de pulvériser un décontaminant en cas d'attaque chimique sur une ville ou un champ de bataille. Plus simplement, le supertanker peut être une station-service de secours distribuant du carburant lors d'une catastrophe naturelle.

Plus concrètement, voici ce que cela peut donner de verser plus de 80 000 litres d'eau à travers le ciel...

Aucun commentaire:

AVIS DE PUBLICATION

Veuillez prendre note que ce blog est rédigé uniquement dans l'esprit de partager des idées et que, par conséquent il ne propose, ni ne proposera aucune publicité que ce soit dans le but de générer d'éventuelles recettes publicitaires. De plus, le contenu de ce blog est révisé constamment afin de respecter le droit d'auteur. Bien vouloir laisser une note au bas de l'article en question si le contenu affiché porte à confusion et/ou engendre tout malaise et non-respect. Des mesures seront employées immédiatement pour corriger la situation.